In memoriam Laure Beaumont-Maillet (1947-2016)

BNF

Bibliotheque paris / BNF 120 Vues comments

Laure Beaumont-Maillet (1947-2016)

Née le 4 mars 1947 à Clichy (Hauts-de-Seine), Laure Beaumont-Maillet a intégré l’Ecole nationale des Chartes en juin 1966 à un âge où généralement on entre à peine en classe préparatoire. À la précocité intellectuelle elle a d’emblée joint un esprit très brillant. À l’issue de sa scolarité en juin 1970, elle a soutenu une thèse consacrée au grand Couvent des Cordeliers de Paris, thèse qui a été signalée au ministre de l’Éducation nationale. Cet intérêt pour l’histoire de Paris lui a permis de lier une solide et durable amitié avec ses confrères Michel Fleury, Jean Dhérens et Jean-Marc Léri. D’août 1970 à septembre 1972, elle a été conservatrice à la Bibliothèque universitaire de Metz. Elle s’y est consacrée à constituer des collections et à installer cette bibliothèque dans ses nouveaux locaux de l’île du Saulcy. Durant cette même période, en 1971, elle a été diplômée de l’École pratique des Hautes Études (IVe section, Sciences philologiques et historiques). D’octobre 1972 à septembre 1978, elle a été conservatrice à la Bibliothèque municipale de Metz. Elle a participé à la construction et à l’aménagement de la nouvelle Bibliothèque-Médiathèque du Pontiffroy. Elle y a également organisé de nombreuses expositions, un de ses talents qui se confirmera par la suite, telles que l’Histoire de la reliure (mars 1977) ; Metz au XVIIIe siècle (avril-mai 1978) dans le cadre du 103e Congrès des Sociétés savantes ; Trésors de la Bibliothèque municipale de Metz (septembre-octobre 1978).

En octobre 1978, elle rejoint la Bibliothèque nationale et Paris qui demeurait sa ville de prédilection. Jusqu’en septembre 1982, elle est affectée au département des Estampes et de la photographie& : elle y est responsable du dépôt légal de l’imagerie, chargée des études en vue de l’automatisation de la recherche documentaire et de l’établissement d’un schéma descriptif de l’estampe. C’est à cette époque que le département a réalisé un premier vidéodisque d’essai. Elle y fait la connaissance de Jacqueline Sanson qui demeurera une amie tout au long de leurs carrières au sein de la BnF. &

D’octobre 1982 à septembre 1983, elle est chargée de mission pour les relations extérieures auprès de l’Administrateur général de la Bibliothèque nationale, Alain Gourdon, tout en assurant la fonction de rédacteur en chef de la Revue de la Bibliothèque nationale. C’est une période cruciale pour la BnF qui passe de la tutelle de l’Education nationale à celle de la Culture et subit une réorganisation profonde de son organigramme. Laure Beaumont-Maillet gardera de cette étape de sa carrière une vision politique et stratégique de l’avenir de l’établissement qui est effectivement passé par bien des incertitudes durant plus d’une décennie.

La direction du département des Estampes et de la photographie s’étant trouvée vacante à la suite du départ de Michel Melot appelé à diriger la Bibliothèque publique d’information (BPI) du Centre Georges Pompidou, elle pose sa candidature et malgré son jeune âge, trente-six ans, elle est choisie pour diriger le département, responsabilité qu’elle conservera jusqu’à son départ en retraite en décembre 2006. Notons qu’elle est la vingt-deuxième à occuper cette responsabilité et la première femme.&

Les réalisations les plus marquantes à retenir de cette longue période de direction sont la mise en chantier et la réalisation en 1989, dans le cadre du Bicentenaire, d’un vidéodisque de 38 000 images illustrant la Révolution française à partir des collections du département& ; c’est la plus importante banque d’images interactive réalisée à cette date.

D’énormes chantiers de microfilmage des collections ont été entrepris dans les années 1980/1990, pour la protection de fonds très consultés ou des fonds très précieux et une meilleure communication des séries documentaires.

Au chapitre des innovations, il faut également souligner l’informatisation des catalogues décrivant les livres et les œuvres conservées. Les premières mises en ligne des catalogues sur le site Web de la BnF datent de 2005/2006 et permettaient aux chercheurs la recherche à distance des cotes.

Laure Beaumont-Maillet s’est attachée, en s’appuyant sur la compétence d’une équipe d’une quinzaine de conservateurs, souvent parmi les meilleurs spécialistes mondiaux, à enrichir les collections du département en favorisant le dépôt légal de l’estampe, de l’affiche et de la photographie tout en développant les acquisitions, dons et legs par des choix judicieux dans tous les domaines. Parmi les enrichissements les plus remarquables figurent les grands noms de l’estampe (Callot, Nanteuil, Bonnard, Bresdin, Daumier, Degas, Gauguin, Renoir, Toulouse-Lautrec), de la photographie ancienne (Le Gray, Niépce, Girault de Prangey, Cuvelier). Les relations avec les artistes comme Apeloig, Hélion, Houtin, Desmazières, Saura, Tapies, Frélaut, Scully ou Dine ont permis des dons magnifiques aux collections du département. Il faut également citer les dations pour les fonds Vieillard et Rivière. Elle s’occupait personnellement des grands enrichissements, des dations appuyée par Jacqueline Sanson devenue directrice des collections de la BnF en 1998.

Sa curiosité et son intérêt pour l’image l’ont poussée à mettre en valeur non seulement les grands maîtres mais aussi l’imagerie, les affiches, les cartes postales, la documentation iconographique sous toutes ses formes.

Spécialiste de l’histoire de Paris, elle a beaucoup écrit sur la capitale française (Sainte-Geneviève, Paris inconnu, L’Eau à Paris…) et sur les collections du département. Elle fut elle-même commissaire de nombreuses expositions de la BnF en France et à l’étranger.

Sa bibliographie peut paraître d’un éclectisme suspect aux spécialistes sourcilleux mais les méthodes de travail enseignées à l’Ecole nationale des Chartes lui ont permis de fait de traiter avec brio de nombreux thèmes au fil des sollicitations professionnelles. Son amour de la recherche et de la mise en valeur du patrimoine national l’aura accompagné jusqu’ à son dernier souffle.

Publiant beaucoup et en donnant ainsi l’exemple comme ses prédécesseurs Jean Adhémar et Michel Melot, elle a su maintenir haut et fort le goût chartiste pour la recherche et les & travaux académiques au sein de son département, notamment par la poursuite des inventaires des fonds sous forme imprimée ou en ligne. Fait assez peu commun pour être souligné, elle a toujours encouragé vivement les conservateurs travaillant sous sa direction à entreprendre des projets, publier, donner des cours et des conférences. Elle a toujours eu dans ce domaine une vision ouverte et généreuse loin de certaines mesquineries administratives à courte vue.

Parallèlement, Laure Beaumont-Maillet a été en 1987/1988, directrice d’études d’Histoire de Paris à l’Ecole pratique des Hautes Etudes (IVe Section). Mais elle a dû renoncer à cette activité complémentaire pour des raisons de santé dès mai 1988.

Elle a néanmoins encouragé les conservateurs du département à enseigner à l’université, à l’Ecole du Louvre, à l’Ecole nationale des chartes, à l’Institut national du patrimoine et également à l’Enssib.

En plus de ses activités au sein du département, Laure Beaumont-Maillet a été présidente du Comité national de la Gravure française de 1983 à 2006 et à ce titre directrice de la publication des Nouvelles de l’estampe, ainsi que présidente du Jury du Prix Nadar (organisé par l’association Gens d’Images) de 1983 à 2006, membre du Conseil d’administration du Centre national de la Photographie de 1983 à 2006, membre du Conseil d’administration de l’Association pour la Bibliothèque nationale des Arts de 1992 à 1995, membre de la Société nationale des Antiquaires de France depuis 1986, membre de la Commission du Vieux-Paris de 1987 à 2003.

Elle a également été présidente de la Société de l’Histoire de Paris et de l’Ile-de-France de 1993 à& 1997.

Membre du conseil d’administration de la Société des Amis de la Bibliothèque nationale depuis 1982, elle en a été le secrétaire général de 1982 à 1983 puis de 1988 à 1990.

Personnalité originale, rigoureuse, dotée d’un sens de l’humour décapant, son rayonnement intellectuel évident a été reconnu par ses pairs et la communauté professionnelle et universitaire. Elle n’hésitait pas à rompre le fer, à batailler pour défendre ses convictions, une éthique professionnelle exigeante, ses amis, ses collègues. Elle s’était  fait ainsi de solides ennemis et des amis plus solides encore.

On se souviendra ainsi qu’elle avait un grand cercle de fidèles autour d’elle : collègues de la BnF mais aussi du monde entier, historiens, historiens de l’art, chercheurs, professeurs, artistes, éditeurs, collectionneurs au premier rang desquels on peut citer Barthélemy Jobert, Adrien Goetz, Martine Kahane, Raymond-Josué Seckel, Françoise Denoyelle, Eric Hazan, Jean-Yves Sarazin, Monique Cohen pour n’en citer que quelques uns.

On se souviendra enfin du courage et encore une fois de l’élégance avec lesquels elle a supporté les graves et douloureuses maladies qui pendant de longues années lui ont rendu la vie très difficile.

Laure Beaumont-Maillet a pris sa retraite en décembre 2006. Elle s’est consacrée à des travaux concernant l’histoire de l’art et l’histoire de Paris.

Elle a une fille Clotilde Beaumont, née le 17 juillet 1980.

Sylvie Aubenas, conservatrice générale des bibliothèques, directrice du département des Estampes et de la photographie depuis 2007.

Bibliographie

Monographies, catalogues d’expositions

  • Le Grand couvent des Cordeliers de Paris : étude historique et archéologique du XIIIe siècle à nos jours, préf. de Michel Fleury. Paris, H. Champion, 1975 (Bibliothèque de l’École des hautes études, IVe Section, Sciences historiques et philologiques ; 325).
  • Sainte-Geneviève de Paris : la vie, le culte, l’art, en collaboration avec Dom Jacques Dubois, O.S.B., Paris, Beauchesne, 1982, 168 p., ill. Nouvelle édition revue et corrigée en 1985.
  • Paris inconnu. Collection Les Albums du Cabinet des estampes de la Bibliothèque nationale ; 3, Paris, Albin Michel, 1984, 103 p., ill.
  • La Guerre des Sexes . Paris, Albin Michel, 1984, 111 p., ill.
  • Paris de la Préhistoire à nos jours, en collaboration avec Jean Dérens, Michel Fleury, Jean Tulard, Saint-Jean d’Angely, éd. Bordessoules, 1985,  707 p.
  • Note de synthèse à Monsieur l’administrateur général de la Bibliothèque nationale sur le vidéodisque Révolution française, Paris, Bibliothèque nationale, 1986, 27 f.
  • L’Estampe en France du XVIe au XIXe siècles, exposition Machida et Niigata, Japon, printemps-été 1987 ; BN, automne 1987.
  • Vie et histoire du Xe arrondissement. Paris, éd. Hervas, 1988, 160 p.
  • La Caricature française et la Révolution, 1789-1799, exposition (Los Angeles-New York, automne-hiver 1988-1989 ; BN, printemps 1989.
  • Le plan de Turgot, portrait de Paris à vol d’oiseau. Paris, Nouvelles éditions Tchou, 1989. 
  • Images de la Révolution française : catalogue du vidéodisque / coproduit par la Bibliothèque nationale et Pergamon press ; Laure Beaumont-Maillet, direction générale ; Denis Bruckmann, assisté de Marie-Claude Thompson, conception et coordination, Paris : Bibliothèque nationale, 1990,  3 vol.  
  • Voyage pittoresque et romantique à travers les villes de France,  oeuvres choisies et commentées par Laure Beaumont-Maillet, Le Temps de vivre, 1990.
  • L’Eau à Paris. Paris, Hazan, 1991, 261 p.
  • Adam et Eve de Dürer à Chagall (catalogue de l’exposition du Musée national du Message biblique Marc Chagall, à Nice, été 1992), Paris, RMN, 1992, 128 p. 
  • Les Lautrec de Lautrec, exposition Brisbane, été-automne 1991 ; Melbourne, automne-hiver 1992 ; Paris, BN, hiver-printemps 1992.
  • Le Florilège de Nassau-Idstein, par Johann Walter, 1604-1677, Paris, Anthèse, 1993. 
  • L’eau-forte en couleurs de Pissarro à Picasso, exposition New-Brunswick, automne 1992 ; Amsterdam, hiver 1993 ; BN, été 1993.
  • Paris (texte en japonais). Photographies de Shuji Ave, Tokyo, Takarajimasha Inc., 1994.
  • Garde-le toujours. Lettres et dessins des Enfants d’Izieu, 1943-1944, collection de Sabine Zlatin (en collaboration avec Anne Grynberg), Paris, Bibliothèque nationale de France – Association du Musée-Mémorial d’Izieu, 1994, 104 p.
  • D’après nature, Chefs d’œuvre de la peinture naturaliste en Alsace de 1450 à 1800. Strasbourg, Créamuse, 1994, 200 p.
  • Guide du Paris médiéval, Paris, Hazan, 1997, 200 p. 
  • La France au Grand Siècle. Chefs d’œuvre de la collection Gaignières, Arcueil, Anthèse/Paris, Bibliothèque nationale de France, 1997, 104 p. 
  • Souvenirs d’un voyage dans le Maroc / Eugène Delacroix ; éd. de LBM, Barthélémy Jobert et Sophie Join-Lambert. Paris, Gallimard, 1999. (Art et artistes). 
  • Ivan Theimer : oeuvres sur papier, exposition, Paris, Bibliothèque nationale de France, site Richelieu, crypte, 24 septembre-27 octobre 2002, Collection : Cahiers d’une exposition, Paris, Bibliothèque nationale de France, 2002,  48 p. 
  • Dessins de la Renaissance : collection de la Bibliothèque nationale de France, Département des estampes et de la photographie, catalogue par LBM, Gisèle Lambert, Jocelyn Bouquillart,  exposition, Barcelone, Fundació Caixa de Catalunya, 21 octobre 2003-18 janvier 2004, Paris, Bibliothèque nationale de France, site Richelieu, galerie Mazarine, 24 février-4 avril 2004, Paris, Bibliothèque nationale de France ; Barcelone, Fundació Caixa Catalunya, 2003, 293 p.  
  • Capa connu et inconnu, sous la dir. de LBM, exposition, Paris, BnF, automne 2004, Martin Gropius Bau, Berlin, printemps 2005, Paris, BnF, 2004. 
  • La photographie humaniste, 1945-1968 : autour d’Izis, Boubat, Brassaï, Doisneau, Ronis,  sous la direction de LBM, Françoise Denoyelle et Dominique Versavel, exposition, Paris, Bibliothèque nationale de France, Site Richelieu, Galerie de photographie, 31 octobre 2006-28 janvier 2007, Paris, Bibliothèque nationale de France, 2006. 
  • Sean Scully, 1945, Paris, Cercle d’art, 2006, 63 p.  
  • Albert Dubout, le fou dessinant, sous la dir. de LBM et et Jean-François Foucaud, exposition, Paris, Bibliothèque nationale de France, 4 juillet-3 septembre 2006, Paris, Bibliothèque nationale de France, Hoëbeke, 2006, 158 p. 
  • C. D. Friedrich, 1774-1840, Paris, Cercle d’art, 2007, 63 p.  
  • Saint-Séverin, une église, une paroisse, avec la collaboration de Marie-Laure Deschamps-Bourgeon, Paris, Lacurne, 2010, 331 p.

Préfaces et postfaces

  • Suite d’estampes de la Renaissance italienne dite « Tarots de Mantegna » ou Jeu du Gouvernement du Monde au Quattrocento, édition en fac-similé de cette suite de burins conservée à la Bibliothèque nationale…, Garches, éd. Arnaud Seydoux 1985.
  • Germaine Meyer-Noirel, L’Ex-Libris, histoire, art, techniques, Paris, Picard, 1989.
  • Dictionnaire des monuments de Paris, sous la direction de Jean Colson et Marie-Christine Lauroa, Paris, Hervas, 1992. Nouvelle édition revue et corrigée en 2003. 
  • Atget-Paris. Paris, Hazan, 1992, 788 p.
  • Féodor Hoffbauer, Paris à travers les âges, Paris, Inter-Livres, 1993.
  • Les Costumes grotesques de Nicolas de Larmessin, Paris, Bibliothèque de l’Image, 2002.
  • François Houtin& : catalogue raisonné 1973-2002, coordonné par Richard Reed Armstrong fine art ; préf. de Laure Beaumont-Maillet, Chicago ; Paris, Galerie Michèle Broutta, 2002. & Publ. à l’occasion de l’exposition “François Houtin, dessins, lavis, gravures et livres”, Paris, Galerie Michèle Broutta, 4 décembre 2002 au 1er février 2003.
  • Jardins anglo-chinois ou Détails de nouveaux jardins à la mode. Georges Louis Le Rouge ; en collab. avec la Bibliothèque nationale de France et la Bibliothèque historique de la Ville de Paris, Reprod. en fac-sim., Paris, Connaissances et mémoires, 2004, & 33 p.-21 cahiers de pl.

Articles et contributions (sélection)

  • « Le Réfectoire du Grand Couvent des Cordeliers de Paris », dans Documents Archéologia, 1973, n° 3 (Paris, Foyer d’art au Moyen-âge), pp. 61-69, ill.
  • « Saint-Anne-la-Royale, église des Théatins de Paris », dans Commission du Vieux-Paris, procès-verbal de la séance du 11 juin 1979 (annexe au Bulletin municipal officiel de la Ville de Paris des 18-19 juillet 1979, pp. 10-23, ill.
  • « Dernières recherches relatives aux portails des Théatins quai Voltaire et 26 rue de Lille (7e) » dans Commission du Vieux-Paris, procès-verbal de la séance du 14 janvier 1980 (annexe au Bulletin municipal officiel de la Ville de Paris du 9 juillet 1980.
  • « Les Bains chinois », dans Commission du Vieux Paris, procès-verbal de la séance du 3 mars 1980 (annexe au Bulletin municipal officiel de la Ville de Paris des 23-24 juillet 1980), pp. 6-8, ill.
  • « L’iconographie de sainte Geneviève de Paris », dans Bulletin de la Société le Vieux-Papier, n° 287 (janvier 1983), pp. 17-22, ill.
  • « Le Patrimoine des Bibliothèques : mesures préventives à la Bibliothèque nationale », dans Rencontres internationales pour la protection du patrimoine culturel, premier colloque : Protection contre les déprédations et dégradations du fait de l’homme, Avignon, 13-15 novembre 1985, Avignon, 1986, pp. 16-25.
  • Le Vidéodisque « Images de la Révolution française » dans Revue de la Bibliothèque nationale, n° 32 (été 1989), pp. 54-61.
  • « Le Quatorze Juillet 1789 », dans La Révolution française et l’Europe, 1789-1799, tome II, L’Evénement révolutionnaire, Paris, catalogue de l’exposition du Grand-Palais, Paris, RMN, 1989, pp. 382-413.
  •  « Les dessins de tombeaux levés pour Gaignières dans les provinces de l’Ouest à la fin du XVIIe siècle » par Jean-Bernard de Vaivre, dans Pays de la Loire, 303, 1990.
  • « Le Porche de l’église Saint-Saturnin de Nogent-sur-Marne provient-il d’une église parisienne ? » dans Commission du Vieux-Paris. Procès-verbal de la séance du lundi 11 juin 1990 (Supplément au Bulletin municipal officiel de la Ville de Paris n°29 du vendredi 10 avril 1992), pp. 15-21.
  • « Un projet inédit de Visconti pour l’hôtel de Mademoiselle Mars », dans Louis Visconti, 1791-1853, Paris, Délégation à l’Action Artistique de la Ville de Paris, 1991, pp. 190-193.
  • « Le Département des Estampes et de la Photographie » dans Arts et Métiers du Livre, n° 171 (janvier-février 1992), pp. 6-14.
  • « La Gravure française du XVIe siècle », dans Arts et Métiers du Livre, n° 171 (janvier-février 1992), pp. 24-26.
  • « L’Image de la Lorraine dans les collections du Département des Estampes et de la Photographie de la Bibliothèque nationale » dans Yves Le Moigne (1935-1991) historien de la Lorraine, Metz, Société d’histoire et d’archéologie de la Lorraine, 1992 (Les Cahiers lorrains, 1992, n° 3-4), pp. 465-474.
  • « Les collectionneurs au Département des Estampes », dans Nouvelles de l’Estampe, n° 132 (1993, n° 6), pp. 5-27.
  • « Un recueil de caricatures de lecteurs et de conservateurs du Département des estampes à la fin du XIXe siècle dans Mémoire pour demain, mélanges en l’honneur de Albert Ronsin, Gérard Thirion, Guy Vauce, Paris, Association des bibliothécaires français, 1995, pp. 203-234.
  • Passage du témoin : Cécile Reims & les graveurs du XVe au XXIe siècle, affinités électives,  textes de Cécile Reims et Laure Beaumont-Maillet,  exposition Issoudun, Musée de l’Hospice Saint-Roch, 25 février-28 mai 2012, Issoudun,  Établissement public de coopération culturelle, 2012, 87 p. Exposition organisée à l’occasion de la parution du catalogue raisonné de l’oeuvre gravé de Cécile Reims.  

Participation à des colloques, conférences (sélection)

  • La Question du dépôt légal. Tri, sélection, conservation. Quel patrimoine pour l’avenir ? Ouvrage collectif réunissant les actes de la table ronde organisée sous l’égide de l’Ecole nationale du Patrimoine les 23, 24 et 25 juin 1999, Centre des Monuments nationaux/Monum, éditions du Patrimoine, 2001, 237 p. (p.189-190)
  • Robert Capa et le photojournalisme : colloque du mardi 16 et du mercredi 17 novembre 2004 / Laure Beaumont-Maillet, Richard Whelan, Herbert Molderings…[et al.], aut. des textes ; Laure Beaumont-Maillet, Richard Whelan, Herbert Molderings … [et al.]
  • Et publications diverses, dans les Nouvelles de l’Estampe, le Bulletin de l’association des Bibliothécaires français, la Revue de la Bibliothèque nationale, etc.

Bibliographie

  • Numéro spécial « Laure Beaumont-Maillet », dans Nouvelles de l’estampe, décembre 2006-février 2007, n° 209-210.

Commentaires