La construction du Sacré-Coeur en images

Tourisme Paris

Tourisme Paris / Tourisme Paris 29 Vues comments

Perchée au sommet de Montmartre, la Basilique du Sacré-Coeur veille sur Paris depuis le début du 20e siècle. Un bâtiment religieux à l’histoire tumultueuse, construit à la suite de la guerre Franco-Prussienne de 1870 et la Commune de Paris. 

Si sa construction est le plus important symbole des transformations de Montmartre après son annexion à Paris en 1860, elle nous rappelle également son passé. Lorsque ce petit faubourg populaire, ancienne carrière de gypse à ciel ouvert au-delà des limites de la ville, est devenu un enjeu parisien. Retour en images sur l’histoire de ce monument emblématique.

En 1870, la cuisante défaite lors de la guerre Franco-Prussienne met fin au Second Empire de Napoléon III. La France en sort profondément humiliée, et divisée. Une division qui sera l’une des causes de la Commune de Paris, insurrection qui fera en mai 1871 des dizaines de milliers de morts dans la capitale.

La jeune Troisième République cherche alors à unifier la nation, qui depuis 1789 alterne entre monarchie, révoltes populaire, République et Empire. La religion catholique, très présente encore à l’époque dans les élites gouvernantes, invoque la Providence. Les malheurs de l’Homme depuis la Révolution Française seraient l’oeuvre d’une volonté divine. Pour réparer les infidélités et les péchés commis, il est décidé de construire sur l’un des points culminants de Paris une imposante église consacrée au Cœur du Christ. La Basilique du Sacré-Coeur est née.

Montmartre, intégré à Paris depuis quelques années seulement (1860), porte encore les stigmates de son passé. Depuis des siècles, cette butte est une gigantesque carrière de gypse, réputée pour la qualité de son plâtre. Un paysage de pierres qui a attiré les populations précaires du centre de Paris lors des travaux Haussmanniens.

Crédit : Diocèse de Paris

Le 16 juin 1875, l’archevêque de Paris, le cardinal Guibert, pose la première pierre de la basilique. À cause du caractère friable du gypse et des nombreuses galeries souterraines qui servaient de carrière, des mois de travaux supplémentaires sont nécessaires pour consolider les fondations.

Les travaux sont financés par des collectes de dons dans la France entière – souvent des offrandes modestes – dont les noms des donateurs sont gravés dans la pierre. Une première inauguration solennelle de la Basilique a lieu en juin 1891. Il manque encore le grand dôme.

Achevée en 1914, sa consécration est suspendue à cause de la Première guerre mondiale. Celle-ci aura finalement lieu le 16 octobre 1919.

&

The post La construction du Sacré-Coeur en images first appeared on Un jour de plus à Paris.

Commentaires