Soutenance de thèse de doctorat : Coline Arnaud

BNF

Bibliotheque paris / BNF 229 Vues comments

Le 4 juillet 2019,& Coline Arnaud, ancienne chercheure invitée (2016) et associée (2015) de la BnF, soutient sa thèse de doctorat en sciences de l’information et de la communication intitulée& La pâtisserie française (1870 – 1914) : une révolution gastronomique menée sous la direction de Françoise Hache-Bissette .

Résumé

La pâtisserie d’art théorisée par Carême avant 1850 codifie une pâtisserie décorative et complexe dont le faste est destiné aux élites sociales de l’Empire puis de la Restauration. Pourtant, dès 1820, cette pâtisserie ambitieuse bouleversant le statut artisanal du pâtissier se heurte aux valeurs bourgeoises d’une classe sociale en pleine ascension. Les inventions techniques, les réformes sociales, l’ouverture des marchés à la production industrielle au tournant du siècle condensent les tensions toujours irrésolues entre une pâtisserie nostalgique, aux ambitions artistiques, et la prédominance des commerces de proximité, symboles d’une production économique diversifiée et moderne. Ce travail cherche à analyser l’origine de ces tensions et leur impact à travers le métier, le produit et le lieu de vente, en interrogeant le rapport de cette pratique au social, au politique et à l’art de 1870 à 1914.

Soutenance

  • Lieu : & Bibliothèque nationale de France / Site François Mitterrand, Quai François Mauriac 75013 Paris
  • Salle : Petit Auditorium
  • Horaire : 14h

Composition du jury

  • Mme Françoise HACHE-BISSETTE, Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, Directeur de thèse
  • Mme Claire BLANDIN, Université Paris 13, Rapporteur
  • M. Didier FRANCFORT, Université de Nancy, Rapporteur
  • M. Jean-Pierre WILLIOT, Sorbonne Université, Examinateur
  • Mme Simona DE IULIO, Université de Lille, Examinateur
  • M. Emmanuel QUENSON, Université d’Evry, Examinateur
  • M. Denis SAILLARD, Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, Co-encadrant

Commentaires