VERSPERA : de la numérisation à la modélisation des plans de Versailles de l’Ancien

BNF

Bibliotheque paris / BNF 14 Views comments

Reconstitution de la petite galerie de Mignard extraite du film réalisé par les étudiants de la licence professionnelle « Métiers du numérique – Patrimoine, visualisation et modélisation 3D » de l’université de Cergy- Pontoise, encadrés par Nicolas Priniotakis et Michel Jordan.

La prochaine séance des Lundis numériques de l’Institut national d’histoire de l’art sera consacrée à la présentation du projet :
VERSPERA : de la numérisation à la modélisation des plans de Versailles de l’Ancien

Le projet de recherche VERSPERA, dirigé par le Centre de recherche du château de Versailles et porté par la Fondation des Sciences du Patrimoine, vise à rendre publics les plans du domaine de Versailles sous l’Ancien Régime conservés aux Archives nationales (Paris), à la Bibliothèque nationale de France et à l’Établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles et à en restituer certains espaces grâce à la modélisation 3D élaborée par le laboratoire Équipes Traitement de l’Information et Systèmes de l’université de Cergy-Pontoise (ETIS).

Ce projet répond à trois objectifs : préserver des fonds fragiles et difficilement accessibles, en faciliter l’accès via Internet à la communauté internationale scientifique interdisciplinaire et permettre, grâce à la modélisation, une réflexion sur l’utilisation qui pouvait être faite d’une résidence royale à l’époque moderne.

Intervenants

  • Corinne Le Bitouzé (BnF)
  • Michel Jordan (université Paris-Seine, université de Cergy-Pontoise, ENSEA, CNRS)
  • Pierre Jugie (Archives nationales)
  • Mathieu da Vinha (Centre de recherche du château de Versailles, chef du projet VERSPERA)

Informations pratiques

  • 11 mars 2019 – 18h-20h
  • Galerie Colbert, salle Giorgio Vasari
  • Institut national d’histoire de l’art
  • 2, rue Vivienne ou 6 rue des Petits Champs, 75002 Paris
  • Entrée libre
Plateau de prise de vue mis en place pour les plans de très grand format, avec un appareillage prototype.

À propos des Lundis numériques

L’Institut national de l’histoire de l’art effectue depuis plusieurs années une veille active dans le domaine des humanités numériques avec un accent porté sur ce qui touche au domaine visuel. De nombreux contacts et échanges sont régulièrement établis entre les différentes composantes de l’établissement et diverses équipes sur des problématiques et des projets concernant les enjeux, les représentations, les aspects techniques ou les questions juridiques liées à l’histoire de l’art et à l’image.

Comments