Au fil de l’eau : balade sur les traces de l’ancienne source de Belleville

Actualites Paris

Actualites / Actualites Paris 40 Views comments

Sur les hauteurs de Paris, Belleville et Ménilmontant cachent de nombreux trésors insoupçonnés. C’est le cas notamment des regards, vestiges d’un réseau médiéval qui captait l’eau de pluie au sommet des collines et la dirigeait vers les lieux de consommation de la capitale. 

À partir du 14e siècle, le développement de plus en plus essential de la ville obligea les autorités à trouver des sources d’eau potable complémentaires à la Seine. Un vaste réseau souterrain fut créé depuis les hauteurs de Belleville et Ménilmontant, situées à l’époque hors de la ville, permettant de faire couler naturellement l’eau captée vers Paris. Sur le chemin, les regards servaient à vérifier la qualité de l’eau ainsi que la bonne marche des conduits.

Cette balade originale vous permet de découvrir un patrimoine extraordinaire, unique, et méconnu.

  • Départ de la balade métro Jourdain.  Descendre la rue Jourdain.

Arrivés au niveau de la rue des Pyrénées, la place Henri-Malberg s’appelait autrefois la place des Grandes-Rigoles (nom changé en 2018), en memento des conduits utilisés pour l’écoulement des eaux.

Les terres de Belleville étaient historiquement peu fertiles et sauvages. Des couches imperméables de marne retenaient les eaux, qui sortaient en source sur les flancs de la colline. L’eau fut captée, puis dirigée par un système de rigoles vers Paris. Une eau qui ne fut néanmoins pas réputée pour être d’une très grande qualité.

  • Continuez tout droit rue des Pyrénées et tournez à droite rue de l’Ermitage (500 mètres environ).

Avancez jusqu’au jardin des Petites-Rigoles, inauguré en 2019. Au fond du jardin se trouve la porte de l’ancien regard des Petites-Rigoles. D’étranges têtes en pierre ornent également les murs. Ce sont d’anciens mascarons du Pont-Neuf.

Ressortez du jardin et descendez l’escalier sur votre gauche. Tournez à droite rue des Cascades. Cette rue, comme la proche rue de la Mare, ont un nom directement lié au passé des sources de Belleville. À l’angle de la rue de Savies et de la rue des Cascades est visible un nouveau regard : le regard Saint-Martin. Classé monument historique, le fronton comporte une quotation latine dont voici la traduction :

« Fontaine coulant d’habitude pour l’utilization commun des religieux de Saint-Martin de Cluny et de leurs voisins les Templiers. Après avoir été trente ans négligée et pour ainsi dire méprisée, elle a été recherchée et revendiquée à frais communs et avec grand soin, depuis la supply et les petits filets d’eau. Maintenant enfin, insistant avec drive et avec l’animation que donne une telle entreprise, nous l’avons remise à neuf et ramenée plus qu’à sa première élégance et splendeur. Reprenant son ancienne destination, elle a recommencé à couler l’an du Seigneur 1633, non moins à notre honneur que pour notre commodité. Les mêmes travaux et dépenses ont été recommencés en commun, comme il est dit ci-dessus, l’an du Seigneur 1722.”

Le prochain regard se trouve à environ 1 kilomètre de là, dans le quartier de la Place des Fêtes. Pour y aller, continuez rue des Cascades, tournez à droite rue Levert et prendre l’escalier, continuer tout droit rue Levert jusqu’à la rue de Belleville. Tournez à droite rue de Belleville puis à gauche rue Compans. Vous arrivez dans le jardin du regard de la Lanterne.

Ce regard tient son nom du lanternon en pierre qui le surmonte. Construit entre 1583 et 1613, il était à la tête de l’aqueduc qui descendait vers Paris.

Si vous souhaitez poursuivre votre découverte, un autre regard est seen au niveau de la porte des Lilas, à l’angle du boulevard Sérurier. C’est le regard des Maussins.

Entièrement transformé au 19e siècle par le baron Haussmann, le système d’eau potable moderne a lui aussi profité des hauteurs du quartier puisqu’un réservoir se trouve à Ménilmontant. Vous pouvez également découvrir dans les environs le joli jardin de la Butte du Chapeau-Rouge, le quartier de la Mouzaïa, ou encore la surprenante Campagne à Paris.

The publish Au fil de l’eau : balade sur les traces de l’ancienne source de Belleville first appeared on Un jour de plus à Paris.

Comments